pollanno

mardi, décembre 14, 2004

いぬいとみこ, Inui Tomiko

J'ai décidé, une fois par semaine, de faire un retour sur les livres qui ont marqué mon enfance, chacun à leur façon.

Le plus magique d'entre eux est sans hésiter: Le Secret du Verre Bleu, de Tomiko Inui, découvert vers 10 ans. Ce livre, c'est étrange. Je l'ai immédiatement adoré, j'ai dû le lire des dizaines de fois, mais jamais je n'ai demandé à mes parents de me l'acheter. Non, je le lisais et le relisais essentiellement à la bibliothèque municipale, le mercredi après-midi. Une partie de son charme est sûrement venue de son inaccessibilité. Puis vient l'âge où aimer rime avec posséder. Grosse déception quand j'ai enfin voulu l'acquérir : épuisé! Et puis sourire béat quand il a été réédité en 1996. Bien que la nouvelle édition - et les illustrations! - m'aient d'abord un peu chiffonnée, dès les premières lignes j'ai retrouvé l'ambiance qui me fascinait autrefois :

Au premier étage de la maison, il y a une petite bibliothèque. Sa porte, donnant sur un couloir obscur, est presque toujours solidement fermée, comme si elle la défendait contre toute visite indicrète. C'est la plus modeste et la plus tranquille des pièces de la maison.
Quand on ouvre la massive porte de chêne, on voit sur les murs, du plancher au plafond, des étagères pleines de livres qui se sentent là tout à fait comme chez eux. A côté des vieux classiques chinois, il y a beaucoup de livres en langues européennes, ceux que le grand-père lisait à l'époque de Meiji. Dans un coin, il y a deux cents livres de poche, couverts d'une fine couche de poussière. Bref, cette bibliothèque est un lieu de retraite où dorment en paix les vieux bouquins qui ont achevé leur temps de service.
Et près du plafond, habite une famille de Petits-Hommes:dans un espace triangulaire entre une lucarne et le rayon supérieur de l'étagère. Et juste à la hauteur de la lucarne, un grand orme du Caucase étend ses branches touffues. En été, son feuillage vert sert de rideau aux Petits-Hommes. En hiver, au contraire, ses branches dénudées laissent les rayons bienfaisants du soleil envahir leur chambre.

L'histoire , qui se déroule au Japon, juste avant, puis pendant la 2e guerre mondiale, est celle de deux familles. Les Moriyama, opposants au régime militariste, abritent depuis plusieurs générations, dans un recoin de leur bibliothèque, les Milky, "Petit-Hommes" venus d'Angleterre. Youri, une petite fille , est chargée de s'en occuper et de leur apporter chaque jour, dans un étrange verre bleu, le lait dont ils se nourrissent. Le Japon entre en guerre ... Un livre sur les liens familiaux et l'amitié donc, profondément émouvant sans verser dans le mélo, mêlant réalisme (la vie quotidienne japonaise, citadine et rurale) et merveilleux (délicieux univers lilliputien des Milky), lumineux et nostalgique dans son évocation de la nature et des saisons ... Encore un exemple de cette remarquable façon qu'ont les auteurs (et cinéastes) japonais de dépeindre l'enfance, avec sensibilité et justesse, sans pathos ni idéalisation. Me viennent à l'esprit le manga Quartier Lointain, de Taniguchi, le film Un été à toute épreuve, le recueil de nouvelles La rivière aux lucioles, de Miyamoto Teru...
Il s'agit donc d'un des plus beaux livres "jeunesse" jamais publiés, à mon avis. Bizarrement, je n'ai jamais rencontré personne de ma génération l'ayant lu, ni à l'époque (forcément, je le monopolisais fermement à la bibliothèque, lol), ni maintenant. Parfois, je trouve une critique sur le net:
http://www.revue-solaris.com/numero/2002/142-asie-fantastique.htm
ou bien, et là, je suis toute émue (la vraie fan!), une page sur Inui Tomiko, avec sa bio et sa bibliographie
http://www.ehon.info/whoswho/TomikoInui.html
Comment se fait-il qu'un auteur pareil et plutôt prolifique ne soit pas davantage traduit en français ? (mais en tchèque, oui)
J'ai commencé à apprendre le japonais dans l'espoir (un peu fou...) d'arriver à lire un jour mes auteurs préférés dans le texte. Ce serait bien que Kokage no ie kobitachi (Les lutins de la maison sous les arbres), qui a éveillé mon intérêt pour le Japon, soit ma première lecture en V.O , non ;-) ? ...

20 Comments:

  • bonjour, je suis marion, j'ai 18ans et moi aussi j'ai lu "le secret du verre bleu" quand j'avais une dizaine d'années. J'ai adoré, je le relis encore, mais personne ne connait !! alors j'en profite... merci pour l'article solaris sur la littérature asiatique, ça me sera utile !!
    merci beaucoup.

    By Anonymous Anonyme, at 11/2/06 7:42 PM  

  • Bonjour Marion,

    Merci à vous pour votre témoignage.
    Ravie de voir que quelqu'un connaît et a apprécié ce beau roman :-). Nous ne semblons pas être nombreux et c'est dommage!

    By Blogger nezumi, at 20/2/06 7:44 PM  

  • Merci.... j'ai lu ce livre il y a un bout de temps... vers 11 ou 12 ans. Et je ne me souvenais que du fait qu'il y avait ce verre bleu mystérieux. A présent, j'ai un titre et un auteur, et je peux donc me mettre en chasse pour le trouver ou le retrouver plutot... J'ai du le lire dès sa nouvelle parution en 1996 je pense...

    By Anonymous Anonyme, at 16/3/06 10:44 PM  

  • Bonjour!
    Alors là : MERCI!!!! J'ai lu ce livre il y a bien longtemps. Je ne me souvenais ni du titre, ni de l'auteur, à peine de l'histoire. Mes uniques certitudes étaient la présence du mot "bleu" dans le titre et le fait que j'avais adoré ce livre!
    Il y a près de 20 ans, mon école m'avait offert cet ouvrage pour me récompenser de mes bons résultats.
    Aujourd'hui, je ne sais pas pourquoi, j'ai décidé de rechercher le titre et l'auteur. Après 2 heures de recherches effrénées sur le net, j'ai enfin la réponse grâce à vous!!
    Sincèrement merci...
    Sylvie

    By Anonymous Sylvie, at 29/7/06 8:58 PM  

  • De rien Sylvie :) !
    Ca me fait vraiment plaisir de vous avoir aidée à le retrouver.
    Bonnes retrouvailles avec Le secret du verre bleu et bonne lecture!

    Umi

    By Anonymous Umi, at 30/7/06 12:40 AM  

  • Bonjour, moi aussi j'ai lu ce livre il y a presque trente ans déjà, à la bibliothèque municipale, et je ne l'avais jamais retrouvé. Grâce à vous je sais qu'il est réédité et je vais essayer de le trouver. Merci !
    Anne

    By Anonymous Anonyme, at 14/9/06 11:32 AM  

  • MERCI MERCI
    Je désespérais de trouver le titre de ce livre qui m'a fait tant rêver petite ! J'ai 43 ans et moi aussi je l'ai eu à la bibliothèque municipale !
    toutes ces années, impossible de me souvenir du titre... j'ai cherché, cherché : je me souvenais moi aussi de BLEU et des petits hommes...
    je vais enfin pouvoir le relire et replonger dans ce rêve merveilleux...grâce à vous...je crois que j'en pleure tellement je suis heureuse.
    Sophie

    By Anonymous Anonyme, at 22/9/06 2:31 PM  

  • et bien moi aussi, je l'ai lu il y a très longtemps, et aujourd'hui encore ce livre me hante, et sa recherche s'apparente à la quête du graal, inaccessible et spirituelle... le trouverai-je un jour ? l'important n'est pas le haut de la montagne, mais le chemin pour y parvenir, on attend parfois très longtemps et on cherche souvent très loin ce qui est simple et proche...

    By Anonymous Anonyme, at 6/6/07 9:21 PM  

  • Eh bien moi aussi je l'ai lu il à environ 10 ans à la bibliothèque municipal, je crois même que je l'avais emprunté quelques années ensuite. Je pense que je n'aurai jamais du le rendre (même si ce n'est pas bien :p) mais ce livre ma beaucoup marqué même si je ne e souviens pas beaucoup de l'histoire...
    Ah il faut que je l'acquiert!

    By Blogger Audrey, at 20/6/07 11:04 PM  

  • J'ai lu dans sa version française première ce livre. Il y a plus de 35 ans !Pendant des jours j'ai pleuré de tristesse : la mort du frère aîné m'avait bouleversée, et malgré une mère bienveillante (dans le roman), je ne pouvais me consoler de la peine de l'héroïne. Alors quand j'ai découvert que ce livre était à nouveau édité... Aujourd'hui encore je bois dans des verres bleus pour honorer ce magnifique livre. J'ai 46 ans.

    By Anonymous Anonyme, at 27/11/07 10:51 AM  

  • bonjour,
    ça fait des années que je recherche ce livre que j'ai lu au collège et que j'ai cru avoir rêvé tant personne ne le connaît!!
    j'ai recherché dans de vieilles librairies mais ne connaissant pas l'auteur, je n'ai pas pu faire grand chose!!
    Je n'ai pas l'habitude de rechercher sur internet et là j'ai tenté et je ne le regrette pas!! Merci!!

    By Anonymous Anonyme, at 5/12/07 5:19 PM  

  • Bonjour à tous,

    Eh bien moi, j'ai un peu fait l'inverse de beaucoup d'entre vous : je me souvenais du livre en tant qu'objet, belle couverture blanche, mais je ne me souvenais pas du contenu. Et pendant ces dernières vacances de Noël, j'ai retrouvé le livre dans la bibliothèque de la maison de campagne de mes parents, et ça a été une redécouverte fantastique, 26 ou 27 ans après l'avoir lu la première fois. Et je suis heureuse de voir que ce livre a ses admirateurs, il le mérite vraiment!

    By Anonymous Anonyme, at 14/1/08 9:53 PM  

  • De génération en génération...
    J'ai reçu ce livre en 1971. J'avais dix ans. Si j'ai gardé un souvenir diffus de son histoire, je l'ai toujours gardé dans ma bibliothèque, guidée par un attachement étrange. Aujourd'hui, ma fille de dix ans l'a découvert à son tour et l'a choisi pour le présenter à sa classe. Je m'y suis donc replongée. Magique mais aussi durement réaliste. Je n'imagine pas qu'un tel livre puisse encore être écrit. C'est vraiment très paticulier comme univers.

    By Anonymous Anonyme, at 23/4/08 5:36 PM  

  • Un vrai bonheur de pouvoir enfin retrouver cet ouvrage que je voulais faire connaitre à mes filles...Je vais partir à sa recherche car je ne peux pas remettre la main sur l'exemplaire que j'avais à 10/11ans!!!
    J'ai 39 ans et le souvenir de cette histoire reste intact.

    By Anonymous Anonyme, at 21/6/08 11:18 PM  

  • merci,merci, merci je viens de retrouver après plus de 30 ans le titre du livre (je me souvenais seulement du mot verre) qui a ébloui mon enfance et que j'ai lu des dizaines de fois. Je me souviens encore de la couverture, japonisante...

    By Blogger laurence, at 24/7/09 1:44 AM  

  • je l'ai lu a l'ecole vers les annees 80 et je m'en souviens comme si c'etait hier. Pour ma part je le cherche pour le relir

    By Anonymous Anonyme, at 30/10/09 8:30 PM  

  • Moi aussi, j'ai lu ce livre avec beaucoup de plaisir vers 10-12 ans ( dans les années 80).

    By Anonymous Anonyme, at 10/12/12 8:47 PM  

  • Ce livre appartenait à mon père, ma grande soeur l'a lu, et puis moi vers 10 ans encore une fois. Je l'ai lu plusieurs fois et je l'ai toujours autant aimé. Je crois que c'est ma grande soeur qui doit avoir le livre quelque part. En regardant le monde d'harietty je me suis souvenue de ce livre et j'ai dû chercher longtemps sur internet pour retrouver le titre. Merci de faire partager cette lecture qui est géniale. (27 ans maintenant et toujours aussi accroc des livres jeunesse). Je cherche d'autres références dans le même style, des conseils?

    By Anonymous Anonyme, at 7/6/13 5:38 AM  

  • Je retrouve le livre qui a bercé mes années de primaire. Maintes fois emprunté à la "biblio" que je lisais le soir ou en classe en cachette . Mon enseignante a fini par m'autoriser cette lecture clandestine.J' ai cherché ce livre pendant des années , alors qu'il était quasiment sous mes yeux , au village du livre que je fréquente assidûment. Je viens de le relire avec beaucoup d'émotion. Ma quête achevée , je me dois de trouver une âme pour veiller sur lui et transmettre mon verre bleu...

    By Anonymous Anonyme, at 22/2/14 9:09 AM  

  • Oui, comme beaucoup d'autres, je vous remercie! J'ai retrouvé le titre car je me souvenais qu'il avait été publié par la bibliothèque internationale. Je l'avais adoré! J'aurais tant aimé avoir également une famille lilliputienne dans ma maison ! Moi aussi j'ai lu ce livre grâce à la bibliothèque municipale. J'ai 50 ans et si depuis 10 ans je suis écrivain jeunesse, c'est parce que je rêve de pouvoir faire vivre à d'autres enfants ces moments hors du temps et de l'espace qui font rire, rêver et pleurer (même si je n'ai pas le talent de cet auteur!).

    By Blogger Nathalie SOMERS, at 8/11/16 4:59 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home